Login LogoLogin

Mobile Menu

Back to written press

carillon

Des demandeurs d'emplois en recherche de stabilité

À la hauteur de 6,5% en janvier 2017, le taux de chômage dans la province est inférieur à celui du chiffre national qui est de 7,2%. Dans Prescott-Russell, le taux de chômage serait aux alentours de 5%, ce qui s'explique en partie par le grand nombre d'emplois saisonniers.

"On est dans une région ou il y a beaucoup d'emplois saisonniers, c'est sûr, la liste des employeurs et demandeurs d'emplois commence à remonter et ça va monter davantage en cette période, car les emplois saisonniers commenceront bientôt, par exemple dans le domaine de la construction et du tourisme", a expliqué Carole Muise, agente de communications du Centre de services à l'emploi. Dans Prescott-Russell, la situation au chapitre des emplois reste plus ou moins stable.

Environ 2000 demandes sont traitées chaque année au Centre de services à l'emploi, excluant la foire de l'emploi et incluant les demandeurs d'emploi et les entreprises. "La situation est quand même bonne dans Prescott-Russell. D'habitude, nous avons 200 postes à proposer et présentement nous en avons enregistré 235, ce qui dénote que le marché de l'emploi est dynamique. Il y a des offres d'emplois au Centre, mais il y en a aussi dans les journaux et sur Internet, le marché caché", a mentionné Mme Muise.

Des demandeurs d'emplois en recherche de stabilité

Les demandeurs d'emplois sont à la recherche de stabilité, de continuité et de proximité. "Si on se compare aux grandes villes, c'est vrai que c'est plus attrayant, mais parfois il y a plus de contraintes, comme les déplacements par exemple. Il y a beaucoup de petites et moyennes entreprises ici, et cela offre aussi des avantages, tels que la possibilité de faire plus et d'aller plus loin dans sa carrière", a expliqué Mme Muise.

Quant aux entrerprises, les employeurs ne recherchent pas obligatoirement des personnes diplômées. Ils mettent de l'avant des qualités telles que la ponctualité, la motivation, la polyvalence, la volonté, les compétences informatiques et le bilinguisme.

"Cela va vraiment varier. Par exemple, si on recherche un comptable, oui, on va regarder le diplôme, mais pour un journalier, pas forcément. C'est vraiement en fonction du poste recherchés"' a indiqué Mme Muise.

Le Centre de services à l'emploi note environ 17 000 visiteurs par année dans leurs deux centres basés à Hawkesbury et Rockland. "Ce chiffre inclut autant d'employeurs que de demandeurs d'emplois. Il y a vraiment de l'emploi dans la région, peut-être pas l'emploi exact que le demandeur veut avoir, mais il  y en a", a noté Mme Muise.

Des domaines d'emplois qui varient

Les domaines d'emplois les plus recherchés sont la vente, le service à la clientèle, l'administration et le secrétariat. Viennent ensuite les soins de santé, avec une population de plus en plus vieillissante dans la région, les industries, qui sont très prisées, et les métiers spécialisés comme conducteur, mécanicien et soudeur.

Le Centre de services à l'emploi met en place plusieurs services pour venir en aide aux employeurs ou aux demandeurs, tels les ateliers de préparation, qui sont destinés à épauler les futures recrues.

Des conseils pour bien réussir son entretien d'embauche

Mme Muise a livré différents conseils pour réussir son entretien d'embauche. Il y a  plusieurs étapes importantes selon elle. Tout d'abord, il faut bien connaître l'entreprise pour laquelle on souhaite travailler, en allant faire des recherches sur Internet par exempl. Être ponctuel et ne pas hésiter à poser des questions sur le poste ou sur l'entreprise sont des éléments clés, la présentation de soi et la poignée de main peuvent déterminer les chances de réussite et enfin, rester positif durant l'entrevue avec l'employeur.

La foire de l'emploi aura lieu le 18 mars à Hawkesbury et le 25 mars à Rockland. Les intéressés peuvent se renseigner davantage en consultant le stie Internet ou en appleant le Centre de services à l'emploi.

 

Address Contak