Login LogoLogin

Mobile Menu

Back to written press

carillon

CSEPR - La perle de l'emploi

Par : Frédéric Hountondji

"Le Centre de services à l'emploi (CSEPR) offre un excellent service, il prend en considération nos besoins pour nous aider à trouver les emplois que nous cherchons." C'est ce qu'a déclaré Lise Cléroux, qui a recouru au centre pour se préparer au marché du travail et trouver un emploi à la mesure de ses attentes. Elle garde du CSEPR, créé en 1983, et d'une de ses conseillères, Josée Potvin, de très beaux souvernis. "Le centre est vraiment à l'écoute des chercheurs d'emploi. Ils sont très amicaux. Moi j'ai eu comme conseillère Josée Potvin. Elle est formidable, super gentille, très humaine et a le sourire jusqu'aux oreilles," s'est émerveillée Mme Cléroux.

Le CSEPR est décrit comme étant le seul organisme offrant l'ensemble des services d'employabilité dans la grande région de Prescott-Russell. C'est un organisme à but non lucratif financé par le ministère de l'Enseignement et de la formation professionnelle et le ministère des Services sociaux et communautaires. Ses programmes et services sont destinés aux personnes de 15 à 65 ans. 

Le centre a deux genres de clientèle, les chercheurs d'emploi et les employeurs. Au CSEPR, les chercheurs d'emploi de l'Ontario sont encadrés notamment par les conseillers à l'emploi, qui les aident dans leur recherche d'un boulot. Ceux en provenance des autres provinces, plus particulièrement du Québec, ne sont pas pour autant délaissés. Ils peuvent utiliser le centre de ressources où sont affichés les postes et où se trouvent aussi les journaux, les ordinateurs et autres outils indispensables à leur recherche. Une agente est sur place pour répondre à leurs besoins.

Chercheurs d'emploi

"Les gens de l'Ontario peuvent venir au centre et recevoir les services d'un conseiller à l'emploi. Comment on fonctionne ? Notre agent à l'aiguillage va rencontrer le chercheur pour déterminer ses besoins et le référer," a indiqué Carole Muise, agente de communication du CSEPR. Elle a tenu à soulinger qu'il s'agit d'un service spécialisé dont la finalité est de satisfaire le demandeur.

"Après, on aide le client dans sa démarche, on améliore son CV et ses lettres de présentation, on le prépare à l'entrevue et on va même faire des suivis par la suite. Quand on parle de services spécialisés, c'est que nos conseillers à l'emploi vont travailler avec le client pour voir ce qu'il veut, comment on peut l'aider, puis lui apporter l'aide dont il a besoin et des suggestions aussi pour qu'il trouve l'emploi qu'il recherche," a-t-elle précisé.

En mai dernier, Karianne Pépin faisait partie des bénéficiaires de ce services, qu'elle a beaucoup apprécié et qui lui permet aujourd'hui de travailler. "Ils m'ont aidée pour mes entrevues, pour faire mon CV, trouver des postes ouverts, adopter les bonnes attitudes pour les lieux de travail et avoir un meilleur vocabulaire avec les employeurs. J'ai adoré leurs services, ils sont très accueillants. On peut leur poser plein de questions et ils vont nous répondre. Je pense qu'ils sont vraiment là pour nous aider," a reconnu Mme Pépin.

Au cas où un chercheur d'emploi n'arriverait pas à décrocher un boulot malgré tout son potentiel, le conseiller à l'emploi l'oriente vers un agent de placement qui, à son tour, propose se candidature aux employeurs voulant des compétences spécifiques. On retrouve les deux agents de placement du centre à Hawkesbury et à Rockland.

Employeurs

Quant aux employeurs, leurs interlocuteurs privilégiés sont les agents de développement. Ils vont à leur rencontre afin de s'informer sur leurs besoins. L'objectif principal est de mettre à leur disposition les compétences qu'ils souhaitent en publicisant, entre autres, les postes offerts et en organisant pour eux des journées de recrutement.

Les deux agents de développement du CSEPR (un à Prescott et un à Russell) peuvent également venir en aide aux petites et moyennes entreprises de la région, en jouant auprès d'elles, le cas échéant, le rôle de service des ressources humaines en leur expliquant, par exemple, comment fixer les salaires des employés. 

"Il y  a aussi un programme pour la formation des employés, qui s'adresse aux employeurs. C'est le programme de subvention Canada Ontario pour l'Emploi. À travers ce programme, l'employeur qui a déjà son employé et qui voudrait le former, pour qu'il puisse être plus compététif dans son domaine, peut recevoir cette subvention qui va payer jusqu'aux deux tiers de sa formation. Ça peut aller jusquà 10 000 $ par participant," a relevé Mme Muise.

Bourse Relève emploi

La dernière initiative à date du Centre de services à l'emploi est le programme de bourse Relève emploi, qu'il a conçu lui-même.

"Le CSEPR a initié ce programme à la suite de ce que l'on a perçu depuis les dernières années, où la relève est difficile chez les jeunes," a rapporté Mme Muise. "Comme on est limité dans la région au niveau de l'éducation, les jeunes vont souvent étudier à Ottawa ou à Montréal et c'est difficile de les ramener dans la région. La bourse vise à s'assurer, avant qu'ils partent d'ici, quand ils finissent leurs études secondaires, qu'ils auront un emploi garanti quand ils reviendront et en plus, on leur offre 5000 $."

Huit premiers lauréats ont obtenu cette bourse qui représente un investissement de 250 000 $ sur fonds propres. L'initiative est autant saluée par les bénéficiaires que par les employeurs. Parmi ces derniers figure l'Hôpital général de Hawkesbury et district (HGH), qui a reçu trois boursières qui deviendront infirmières.

"Nous sommes très heureux de participer au programme de bourse Relève emploi puisque tout le monde y gagne. Ce programme bonifie nos efforts de recrutement, c'est donc un atout pour l'HGH et un atout pour les jeunes de notre région qui sont assurés d'obtenir de bons emplois," a certifié Gisèle Larocque, vice-présidente, Ressources humaines et relations communautaires de l'hôpital. 

Foires de l'emploi, subventions salariales et incitatifs à l'emploi, jumelage entre employeurs et chercheurs d'emplois sont d'autres programmes et services du CSEPR, qui dessert chaque année plus de 17 000 personnes dans ses trois bureaux répartis à Hawkesbury, Rockland et Embrun.

 

Address Contak