Login LogoLogin

Mobile Menu

Back to written press

carillon

UN SUCCÈS POUR TOP SERVICE

PAR : Stéphane Lajoie

HAWKESBURY - C'est cette semaine que le programme de formation et d'aide à l'emploi Top Service, mis en place par le Centre de services à l'emploi de Prescott-Russell, prendra fin après plus de 500 heures d'expérience et de stage pour 20 jeunes de la région.

"C'est avec un excellent taux de réussite que nous conclurons le programme Top Service le 23 août prochain, a indiqué le directeur général du centre, André Roy. En fait, des 20 candidats ayant pris part au programme, 16 occuperont toujours leur emploi à la fin du projet et un a décidé de poursuivre ses études."

Top Service était offert aux jeunes de 15 à 30 ans, qui étaient sans emploi, qui ne fréquentaient pas l'école et qui n'étaient pas admissibles au chômage. En plus de favoriser l'acquisition de connaissances dans le domaine des ventes et du service à la clientèle, le programme aidait les jeunes à gagner en confiance tout en intégrant le milieu du travail grâce à une formation, des ateliers de préparation et des heures de stage.

"Top Service m'a motivé à travailler et à aller plus loin, a confié Karianne Simard, une des participantes du programme au sein de l'organisme 100% Actifs. En septembre, je retourne à l'école en éducation spécialisée et j'ai le sourire car ça m'a donné confiance et motivation.

Le gouvernement fédéral a investi près de 221 000 $ dans ce projet du Centre de services à l'emploi de Prescott-Russell et, selon le député Pierre Lemieux, une telle initiative permet de non seulement créer des emplois dans la région, mais aussi de former la jeunesse en lui donnant les outils et le soutien nécessaires pour percer le milieu du travail et y trouver une place de choix.

Le maire de Hawkesbury, René Berthiaume, a également souligné l'importance d'un tel programme pour contrer l'exode des jeunes dans Prescott-Russell et leur donner une chance de montrer de quoi ils sont capables.

Maintenant que la première cohorte de Top Service vole de ses propres ailes, il reste à voir si le programme sera de retour dans un avenir rapproché. Selon le député Pierre Lemieux et le directeur André Roy, cela dépendra des fonds et subventions disponibles et du désir d'engagement de la communauté d'affaires.

Address Contak